Relations Afrique – Israël : article 2

Quand le roi du Maroc se trompe d’adversaire…

Revenant sur sa promesse d’adhérer à la CEDEOA, le roi Mohammed VI a annulé sa participation au sommet de Monrovia avec 15 autres leaders de l’ouest-africain en prenant prétexte de la présence de Binyamin Netanyahou. Le ministère marocain des Affaires étrangères devait justifier cette annulation au soir du 1er juin en arguant que comme Israël y était invité, « le Maroc, qui tenait à éviter toute confusion, ne souhaitait pas participer à ce sommet dans un contexte de tensions et de polémiques. D’autant que cette présence controversée du Premier ministre israélien a eu pour effet de réduire le niveau de représentation de certains délégations africaines ».

Back to Top